Conspiration, conspiration !

Le complotisme, c’est l’autre épidémie virale. Le Covid-19 ne fait pas exception à la règle. Il stimule la rhétorique complotiste de ceux qui récusent les explications des scientifiques et qui veulent démontrer que le virus a été créé par une conspiration mondiale pour asservir les peuples. Trois Américains sur dix, un Français sur quatre, sont persuadés que le virus a été fabriqué en laboratoire. 

Pour convaincre, les moyens sont toujours les mêmes : des références à des études qui n’ont pas été validées, des liens vers de pseudo-portails scientifiques, des citations tronquées, des études lues de travers. La rhétorique est bien connue : les gouvernants et les scientifiques vous mentent. Nous allons vous révéler la vérité qu’on veut vous cacher. Voici les faits, avec les références, les titres universitaires, les citations de bas de page. Grâce aux réseaux sociaux, ces théories complotistes se diffusent à la vitesse de la lumière. Elles sont copiées et twittées à tous nos «amis» sur Facebook, Youtube, Instagram, Google +, Linkedin et tous les sites d’informations «alternatives». Et tous mes «amis» font confiance, puisque c’est moi qui leur signale ces informations essentielles qui leur avaient  échappé ! 

Pour lutter contre le virus, le monde scientifique s’est mobilisé. Et les chercheurs multiplient les thèses sur l’origine et les remèdes contre le virus. Le problème, c’est que comme moi, vous n’avez pas la formation scientifique qui vous permet de comprendre ce que les chercheurs veulent prouver. Et puis, il y a les bons et les mauvais scientifiques. Vous trouverez toujours un chercheur ou un médecin qui conteste la vérité officielle. Parfois en sortant de leur spécialité. Ce sont de bons clients pour les théoriciens du complot. Le meilleur exemple est le célèbre professeur Didier Raoult qui affirme pouvoir soigner le virus avec un ancien médicament contre le paludisme. Ses pairs critiquent sa méthodologie. Ce sont justement ces critiques de «scientifiques collabos», liés à l’industrie pharmaceutique, qui font du virologue marseillais l’homme providentiel. Raoult en rajoute dans la provocation en prétendant que Youtube est plus fiable que les médias. Le voici promu héraut de la vérité scientifique et candidat probable au Nobel de médecine.

Les complotistes du virus ont une arme fatale : dénoncer les liens d’intérêts des critiques avec les laboratoires pharmaceutiques. Bien sûr, affirment-ils, ces scientifiques jaloux veulent la peau du Dr Raoult, parce qu’il promeut un médicament bon marché. Alors qu’eux sont payés par les Big Pharma, qui vont trouver un vaccin hors de prix. Aux Etats-Unis, où le président bombe le torse en affirmant que la pandémie va se terminer et qu’on aura un vaccin avant Noël, son  principal conseiller médical, le Dr Anthony Fauci, est soumis à un  torrent d’accusations : il ferait partie d’un complot pour empêcher la réélection de Trump ! Un million et demi d’Américains ont partagé cela sur Twitter et Facebook. Des groupes conservateurs et d’extrême droite ont créé le hashtag #FauciFraud, twitté 795 fois pour jour, selon une enquête du New York Times, la bête noire de Trump : «Désolé les gauchistes, mais nous ne faisons pas confiance au Dr Anthony Fauci ». 

Les théories du complot fleurissent sur un terreau favorable : la défiance populaire envers les gouvernements, qui n’ont pas su gérer la crise, qui ont menti ou caché la vérité sur les masques. Ces ministres qui se sont abrités derrière des scientifiques vendus aux lobbies ! Et la croyance s’est répandue : il n’y a pas de vérité absolue, seulement des opinions alternatives que mes sources sur les réseaux sociaux rendent crédibles, puisqu’elles sont partagées des milliers de fois. 

Il faut relire Umberto Ecco : « Moi, je dis qu’il existe une société secrète avec des ramifications dans le monde entier, qui complote pour répandre la rumeur qu’il existe un complot universel ». 

Lien permanent Catégories : Humeur 0 commentaire

Écrire un commentaire

NB : Les commentaires de ce blog sont modérés.

Optionnel